Miroir de poudre magique (Titre provisoire)

 

    LIYANA est le nom de la princesse dans l’histoire qui se raconte le soir. Dans ce comte, on inspire la symbiose les souvenirs d’enfance de la photographe et ceux de sa fille qu’elle voit grandir.

 

    L’obsession des traces du passé, a amené, un jour, la photographe devant un château; ce type de lieu où la porte est restée ouverte et que le temps rogne…Entre interdit et voyeurisme, on franchit le seuil. Une robe bleu d’enfant est laissée là. Le personnage de LIYANA prend forme. 

 

    La complicité mère-fille actera dans cet univers de rêve et déclin. Le jeu prend place et la fiction ouvre un sentiment pesant de solitude dans un monde onirique. Les fleurs fanent et les feuilles tombent. LIYANA est là, elle nous réconforte dans ces tableaux de natures mortes. Le silence et l’apaisement dissimulent bouillonnement et déchirements du paysage intérieur.    

    L’innocence de l’enfance invente des personnages comme la licorne Tagada et madame Renarde. Un bruissement de feuilles devient la fée Gisèle. On voyage dans une galaxie personnelle et intime où la poudre rose émerveille nos yeux et les bulles de soufre chatouillent nos orteils.

1/12
France                                                   +33648935810                          melanie@melaniedornier.com   
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle